Vestiges des civilisations précolombiennes au Mexique : 3 sites à découvrir

Chichen Itza - Voyage Mexique

Le Mexique se distingue par la richesse de son histoire, de son art et de sa culture. L’un des meilleurs moyens de découvrir ces richesses est la visite des nombreux vestiges anciens du pays. D’où la sélection ci-dessous. Vous y trouverez un aperçu des plus beaux sites précolombiens du Mexique. 

1 — Chichén Itzá

La civilisation maya s’est épanouie surtout entre l’an 250 et l’an 900 de notre ère. Les Mayas ont développé une écriture sophistiquée et ont laissé une multitude d’oeuvres architecturales magnifiques. Ils sont également à l’origine d’un certain nombre de réalisations remarquables en astronomie. Vous pouvez découvrir une partie de cet ensemble de savoir en visitant le Chichén Itzá. Ce dernier est situé dans la péninsule du Yucatan, entre Valladolid et Mérida. C’est l’un des sites précolombiens les plus incontournables lors d’un séjour au Mexique (voir sur ce site pour plus de renseignements sur le voyage au Mexique).

Selon les recherches effectuées sur le site, cette ancienne ville a été fondée par le peuple maya au début du 5e siècle. Un demi-siècle plus tard, elle a été conquise par les Toltèques, et d’autres bâtiments y ont été construits. Après l’arrivée des Espagnols, la ville a été abandonnée dans la jungle pendant 500 ans jusqu’à ce que les fouilles archéologiques de l’époque moderne commencent. Ces fouilles ont révélé des vestiges en très bon état. Ce qui donne aux visiteurs du Chichén Itzá un bon aperçu de ce que pouvait être la vie dans cette ancienne cité.

2 — Teotihuacan

Ce site se trouve à 49 kilomètres au nord-est de la ville de Mexico. Le début de la construction de Teotihuacan est estimé à vers 100 avant J.-C. Cependant, les travaux dans cette grande cité méso-américaine se sont poursuivis sur les plus de trois siècles qui ont suivi. À son apogée, Teotihuacan était la ville la plus peuplée des Amériques avec une population de plus de 125 000 habitants.

Ses anciens bâtiments sont notamment composés de résidences à plusieurs niveaux (semblables à des appartements modernes), construites pour accueillir un grand nombre d’habitants. Le site archéologique de Teotihuacan a révélé des outils en obsidienne, des peintures murales bien conservées, ainsi que de nombreux édifices. Par ailleurs, il est à remarquer que Teotihuacan occupe une place importante dans la mythologie aztèque. Il est considéré comme le lieu de naissance des dieux.

3 — Monte Alban

Les ruines précolombiennes de Monte Alban se trouvent à une vingtaine de minutes d’Oaxaca. L’origine de cette ancienne cité remonte à 500 avant J.-C. Elle aurait été la capitale zapotèque. La cité a conservé ce statut de capitale pendant environ 1 300 ans avec une population de 25 000 habitants, jusqu’à ce qu’elle soit finalement abandonnée à cause de l’épuisement de ses ressources. Des recherches ont aussi conclu que Monte Alban était en communication avec Teotihuacan.

Aujourd’hui, les ruines de Monte Alban figurent parmi les sites archéologiques les plus importants dans la région d’Oaxaca. Vous pourrez y admirer entre autres de nombreux monuments en pierre sculptée, des temples, des pyramides à degrés, des tombes de dignitaires, ainsi qu’un terrain de jeu de balle.

avril 21, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *