Quel est le prix moyen d’un implant dentaire et est-ce qu’il est remboursé ?

prix moyen implant dentaire

Les implants dentaires permettent de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Ils sont également plus confortables et plus esthétiques que les dentiers ou les bridges dentaires traditionnels. D’autant plus qu’il s’agit d’une solution de remplacement durable, permettant d’obtenir des résultats optimaux. Sauf que les tarifs pratiqués pour les implants dentaires s’avèrent onéreux. N’empêche qu’environ 400 000 implants sont posés annuellement en France.

Quel est alors le prix moyen d’un implant dentaire et est-ce qu’il est remboursé par la Sécurité sociale ? Voici les réponses à vos questions ! 

Prix moyen d’un implant dentaire

La détermination du prix moyen d’un implant dentaire dépend de plusieurs paramètres. Notamment la localité où recevoir l’implant, l’expérience du chirurgien-dentiste, le type et le nombre d’implants à poser, mais aussi la marque de l’implant. 

Ce n’est pas tout, il faut également prendre en compte le prix du pilier prothétique et celui de la couronne dentaire en zircone ou en céramo-métallique. À cela s’ajoute le coût des traitements connexes, notamment la radiographie ou encore le comblement de sinus en cas d’insuffisance osseuse. 

Donc pour le remplacement d’une seule dent, il faut environ compter entre 1 400 et 2 500 €. Si nous détaillons ce prix, la répartition se fera comme suit : 700 à 1 300 € pour l’implant (la racine en titane), 100 à 200 € pour le pilier prothétique et 600 à 1000 € pour une couronne céramique. 

Dans le cas où des traitements additionnels sont nécessaires, à l’instar de la greffe osseuse, d’une radiologie approfondie, il va falloir ajouter 1 500 à 2 000 €. Donc le prix moyen d’un implant dentaire revient à 2 900, voire 4 500 €. Là, on parle du prix du remplacement d’une seule dent. 

Si vous voulez trouver des prix intéressants pour un implant dentaire, les implantologues à Budapest proposent des tarifs abordables. C’est à dire en faisant du tourisme dentaire. Autrement dit, en recevant vos implants dentaires dans un pays étranger. Particulièrement en Hongrie, en Espagne ou au Portugal. 

Quel remboursement pour les implants dentaires ?

Il est maintenant clair que le remplacement par implants dentaires est un acte coûteux. On comprend mieux pourquoi certains patients préfèrent s’en abstenir. Imaginez le prix de restauration d’une arcade complète avec 6 implants dentaires… 

Quant au remboursement, la Sécurité sociale considère la pose d’un implant dentaire comme un acte esthétique. Elle ne bénéficie en effet d’aucun remboursement. Il s’agirait également d’un acte hors nomenclature, donc les praticiens peuvent fixer leurs tarifs librement. Et du côté de la sécurité sociale, seule la partie prothétique c’est-à-dire la couronne qui est prise en charge. Là encore, le remboursement se fait à hauteur de 70%, soit 75.25 € sur la base conventionnée. Donc si le prix moyen de votre implant dentaire est de 1 800 €, vous aurez un reste à charge de plus de 1 700 €.

Pour bénéficier d’un remboursement pour ses implants dentaires, il faut souscrire à une mutuelle. Là encore, vous avez le choix entre un remboursement en pourcentage ou un remboursement forfaitaire. Le fait de souscrire à une mutuelle constitue en effet une meilleure alternative pour réduire son reste à charge, mais pas toujours. Afin de bénéficier d’une meilleure prise en charge pour ses implants dentaires, il faut prendre en compte certains facteurs. Notamment le montant de remboursement, le délai de carence, la durée d’engagement et le montant des cotisations. 

mai 7, 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *