Le débridage de vélo électrique

débridage vélo électrique

En théorie, les vélos électriques ne peuvent pas dépasser les 25km/h. En théorie seulement, étant donné qu’un dispositif placé au niveau du moteur limite la vitesse. En effet, il est tout à fait possible d’aller plus vite, en contournant ce système ou en le neutralisant. Ce débridage s’effectue à l’aide d’équipements spécifiques, mais ne sera pas sans conséquence.

Le bridage, une question de sécurité

Pour les fabricants et les législateurs, la limitation de la vitesse des vélos électriques est avant tout une mesure de sécurité. En principe, les moteurs permettent d’atteindre facilement les 40 ou 50 km/h, voire plus pour certains modèles. Le blocage de la vitesse est surtout destiné à protéger le cycliste et les autres usagers de la route.

D’ailleurs, l’utilisation de bicyclettes électriques débridées est interdite sur les voies publiques sous peine d’amende ou de confiscation du vélo. En cas d’incident ayant causé des dommages corporels ou matériels, des sanctions plus sévères seront appliquées. Mais sur les routes peu fréquentées et les chemins privés, débrider votre vélo vous permettra de bien profiter de ses performances.

Débridage à la main ou avec un kit spécifique

Le débridage du moteur d’une bicyclette électrique peut se faire de deux manières. La première nécessite des talents et des outils de bricoleur, mais risque de ne pas marcher sur certains modèles. En effet, la méthode consiste alors à changer de place le capteur de vitesse pour qu’il enregistre les mouvements du pédalier au lieu de ceux de la roue.

La seconde est plus simple puisqu’il s’agit d’installer un kit de débridage de vélo électrique et elle fonctionne en principe sur tous les moteurs. Il existe plusieurs modèles prêt-à-monter sur le marché qui permettent de rouler jusqu’à plus de 50km/h pour les bicyclettes les plus performantes. Néanmoins, l’installation étant plutôt délicate, trouver un bon tutoriel ou faire appel à des professionnels est préférable pour ne pas endommager le système de motorisation.

Les effets négatifs du débridage

Débrider votre vélo électrique aura quelques conséquences. D’abord, votre batterie s’usera plus vite, de même que certaines pièces: la cassette, la chaîne ou encore la fourche ; celles-ci n’ont pas été conçues pour rouler à grande vitesse. Ensuite, cette opération fera sauter la garantie de votre vélo ou les prestations de services après-vente, puisque vous aurez modifié le produit.

Si vous voulez rouler vite et légalement sur un vélo électrique, vous pouvez opter pour les speed bikes. Ils permettent d’aller jusqu’à 45 km/h, mais sont assujettis aux réglementations relatives à l’usage des cyclomoteurs (assurance, port de casque homologué, permis de conduire, etc.).

décembre 20, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *