Chute des cheveux : qu’est-ce que la greffe FUE ?

greffe cheveux FUE

La perte des cheveux est pour de nombreux hommes concernés, et même pour certaines femmes, une réelle difficulté et un cap difficile à accepter.  Si l’alopécie n’est pas un processus naturellement réversible, il existe des techniques permettant d’offrir une réponse à la chute des cheveux et à la calvitie, notamment la greffe de cheveux. Vous avez déjà envisagé une greffe de cheveux, mais la technique du prélèvement de bandelettes de cheveux et la cicatrice qui en découle vous inquiète ? Fort heureusement il existe une technique moins contraignante et moins invasive. Zoom sur l’extraction d’unités folliculaires ou FUE (Follicular Unit Extraction)

Comprendre la chute des cheveux

Souvent mal vécues, la chute des cheveux et la calvitie qui en découle ont plusieurs causes. La génétique est le principal facteur de l’alopécie avec une perte de cheveux au niveau du front et des tempes d’abord, puis sur le sommet du crâne. Mais d’autres facteurs externes peuvent l’expliquer : un problème hormonal, le stress, des carences alimentaires ou encore des traitements médicaux comme la chimiothérapie dans certains cas. Certaines maladies auto-immunes, infections ou traumatismes peuvent également détruire les follicules pileux.
Seule la greffe capillaire permet une alternative à l’alopécie et une repousse des cheveux. En la matière, il existe plusieurs approches, notamment la FUE.

Qu’est-ce la FUE ?

Utilisée pour traiter la calvitie totale ou partielle, la Follicular Unit Extraction consiste au prélèvement d’unités capillaires contenant chacune 1 à 5 cheveux afin de les réimplanter directement sur les zones de manques. Au cours d’une cession de FUE, le chirurgien spécialisé dans les greffes capillaires peut réaliser jusqu’à 500 greffons soit une implantation de 1000 cheveux environ.

Après intervention, les cheveux greffés tendent à tomber après un mois environ avant une repousse définitive à partir du 4e mois et un résultat final visible de 6 mois à 1 an.

Les avantages de l’extraction d’unités folliculaires

La technique de la FUE et souvent opposée à la FUT qui, comme évoqué en introduction, repose sur le prélèvement d’une bandelette de cuir chevelu au niveau du haut de la nuque, une partie de la tête où les cheveux sont programmés pour ne pas tomber. Mais cette technique à l’inconvénient de laisser une cicatrice et de créer un réel inconfort postopératoire.

Réalisée sous anesthésie locale, la technique de la FUE est nettement moins invasive, moins traumatique et beaucoup plus confortable pour le patient puisqu’elle permet une cicatrisation des greffons en seulement 48h.

juillet 12, 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *